Désencombrer la salle de bain tout en économisant de l’argent

Mis à jour le 21 mai 2021

Il vous arrive peut-être, assis confortablement sur la cuvette, de regarder autour de vous : ah la salle de bain, cet endroit où vous entreposez, déposez ou empilez les biens de soins corporels, les produits nettoyants et autres choses. Et si vous y portiez une attention nouvelle? Allons désencombrer la salle de bain.

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Celtic Water Music – Water Nymph

Poser un regard critique

Quels sont les produits autour de la baignoire, du lavabo ou dans la douche qui servent vraiment au quotidien? Est-ce possible qu’un seul shampoing, un seul savon et un seul revitalisant suffisent à toute la famille? Qu’est-ce qui traîne et ne sert à personne? 

À quand remonte la dernière fois que vous avez allumé ou dépoussiéré les chandelles décoratives? Pourquoi huit brosses à dents alors que vous n’êtes que quatre à vous servir de cette salle de bain? Je l’admets : ce matin, mon mari m’a fait remarquer que j’employais une nouvelle brosse à dents (en bambou, j’adore!), mais qu’il y en avait déjà deux qui n’avaient pas été jetées. Oups.

En épurant le tour du lavabo, de la baignoire ou de la douche afin de n’avoir accès qu’aux produits utiles, votre espace sera plus aéré. 

Combien y a-t-il de serviettes suspendues? Peut-être y aurait-il lieu de sortir les serviettes décoratives uniquement lorsqu’il y a de la visite plutôt que de les avoir exposées à accumuler de la poussière en permanence?

Le cabinet pharmacie personnalisé

Vous vous dites peut-être que c’est bien beau désencombrer la salle de bain, mais où mettre les produits du quotidien? La clé est de n’avoir que ce qui sert vraiment et d’avoir un espace circonscrit pour chaque catégorie ou par personne qui utilise la salle de bain.

Puisqu’il y a quand même des produits qu’on ne partage pas, ou qui sont mieux dans une armoire, vous pouvez opter pour des bacs ou tiroirs individuels et certains réservés, par exemple, aux médicaments. La photo ci-dessous montre le système établi chez nous. Si les contenants commencent à déborder, cela veut dire qu’il faut vérifier et ne garder que l’utile et l’essentiel. Finies les chicanes de traîneries avec ce système!

Intérieur d’un cabinet avec des bacs d’organisation identifiés sur les tablettes au-dessus d’une laveuse

Coin lavage et autre surface plane

Si, comme nous, vos laveuse et sécheuse sont dans la salle de bain, vous savez que ces surfaces attirent les objets, la lecture, le linge sale, le linge à plier, etc. Il faut se poser les mêmes questions que pour les autres surfaces de la salle de bain. Il est souhaitable de ne rien y entreposer pour le visuel bien sûr, mais aussi pour des raisons de propreté. Si vous choisissez d’utiliser une surface, il est préférable de circonscrire l’espace : par exemple, nous avons convenu de garder un peu de lecture qui se limite à la boîte assignée.

L’attrait du nouveau, meilleur et amélioré

Si vous regardez ou écoutez moindrement des publicités, vous savez qu’il y a autant de formules et slogans que de produits nettoyants et personnels, chacun essayant de nous convaincre que ce qui est proposé est le meilleur pour notre bien-être, survie, etc. ou répondra mieux à un besoin que ce que l’on a déjà. Comme si ce n’était pas suffisant, les publicitaires ajoutent des propos écologiques aux nouveautés, qui peuvent ou non avoir du mérite. Est-ce vrai? Peut-être. Mais la question devrait plutôt être « Est-ce nécessaire d’acheter d’autres produits? ».

Faire le bilan 

Une simple constatation de ce que vous possédez déjà peut être révélatrice. Faites l’inventaire : vous trouverez probablement des bouteilles de produits entamées et laissées là sans plus d’intérêt, d’autres utiles et pleines, mais oubliées, et certaines presque vides, mais ayant cédées la place aux nouvelles. 

Commencez par choisir une catégorie de produits pour procéder à un inventaire comme ceux pour les soins corporels, le maquillage, ou les produits de nettoyage. La fiche Inventaire de la salle de bain présentée dans le Centre des ressources pourra vous guider.

En comptant la collection de savon liquide sous notre lavabo de salle de bain, nous avions la preuve que les achats d’il y a quelques mois s’accumulent lorsqu’on en ajoute à chaque vente. Et que dire de l’amoncellement de pains de savon! C’est l’inventaire qui nous a permis de trouver et redécouvrir ces trésors et de nous en servir. J’étais aussi sous le choc en voyant les 18 produits de bains moussants alignés. Deux ans plus tard, il n’en reste que 2 bouteilles intactes et 6 d’entamées. C’est dire que nous avions accumulé un stock de trois ans! Nous avons déclaré un moratoire sur ces achats.

Constatez la quantité de ces produits accumulés et vérifiez la durée de vie de ce qui est déjà ouverts; certains ne sont peut-être plus efficaces et doivent être jetés. Un symbole d’un contenant avec couvercle ouvert indique la durée; par exemple 6M pour 6 mois. Des articles en fin du billet indiquent la durée normale et efficace d’un bon nombre de produits retrouvés dans la salle de bain. 

Extrait de l'Inventaire de la salle de bain disponible dans le centre de ressources

Établir un plan

Il ne devrait vous rester que des produits scellés et neufs ou qui sont ouverts, mais utilisables.

Commencez par examiner les produits entamés. À quand remonte la dernière fois que vous les avez utilisés? Décidez si vous voulez vous en servir ou non. 

Rassemblez ce qui ne vous servira pas. Si les produits sont ouverts depuis plus d’un an, je vous encourage à les jeter, question d’hygiène. S’il en reste moins que la moitié dans le contenant, ce serait gênant de les donner. À la poubelle. Vous pouvez considérer offrir les produits avec plus de la moitié avec un groupe de dons en ligne par exemple.

Serrez les produits accumulés qui n’ont pas été ouverts par catégorie si possible. Pour ce qui est des autres, sachez que la durée de vie de la plupart des produits de soins personnels est d’un an ou moins une fois ouvert. La poubelle et le recyclage en appellent peut-être quelques-uns! 

Avec ce qui reste, établissez un plan : ne plus rien acheter avant d’avoir écoulé le stock actuel. Commencez en vous servant de ce qui est presque vide afin de libérer de plus en plus d’espace. Si vous constatez que vous n’aimez vraiment plus ou pas ce que vous avez gardé en l’utilisant, jetez-le. Si ce n’est plus acceptable pour vous, ce ne le sera pas plus pour quelqu’un d’autre.

Donnez les produits neufs qui n’ont plus d’intérêt pour vous à un organisme de la communauté. Mettez-les tout de suite dans le coffre de votre voiture ou à la porte afin de vous en départir lors de votre prochaine sortie ou offrez-les gratuitement sur un groupe de don.

Partagez votre intention avec les autres personnes de votre demeure. S’ils acceptent de jeter un coup d’œil sur certains de leurs produits, peu importe le degré de leur engagement, ce sera déjà ça et la réflexion sera entamée.

Store avec citation relative à désencombrer la salle de bain: Savoir ce qui est déjà dans la salle de bain permet d'éviter des dépenses et de libérer de l'espace.

Constater les bienfaits

En épuisant les ressources qui sont déjà dans votre maison, vous prendrez conscience de l’espace retrouvé et de l’argent économisé (ou gaspillé si vous avez eu à jeter ou donner plusieurs articles). Et lorsque vous entendrez l’appel du nouveau, vous n’aurez qu’à penser à ce que vous avez encore comme produits afin de résister jusqu’à ce que le besoin soit réel!

À ce moment-là, vous pourrez considérer avec soin les produits qui répondent vraiment à vos besoins et peut-être même explorer la possibilité d’en confectionner quelques-uns vous-même à des fins écologiques.

Ne pas négliger la propreté

La salle de bain est souvent l’un des plus petits espaces visités tous les jours par plusieurs personnes. En dégageant l’aspect visuel, ce lieu devient plus confortable. De plus, en retirant les objets des surfaces, vous les protégez puisqu’une bonne part des microbes de nos habitations se retrouvent près des toilettes. 

Voici certains des points chauds pour les microbes donc, à laver régulièrement : les verres à brosses à dents, les assiettes à savon, le rideau de douche, la serviette pour s’essuyer les mains et les serviettes humides, les éponges de bain, les rasoirs laissés dans la douche, les poignées de porte et les interrupteurs, le tapis de bain. C’est un début!

Surtout, des études démontrent clairement que les gouttes d’eau contaminée de la cuvette se répandent dans la pièce lorsque l’on chasse l’eau… à moins de fermer le couvercle avant de tirer la chaîne. Une étude scientifique récente présente la propagation des microbes et virus telle la COVID-19 par l’eau des toilettes et des mesures à prendre. La principale : fermer le couvercle avant de chasser l’eau. Le lien (en anglais) se retrouve à la fin de ce billet.

Voilà peut-être la meilleure raison d’épurer les surfaces de la salle de bain. Et puis, un espace dégagé se nettoie plus facilement.

Enfin, la salle de bain sera plus accueillante pour vos visiteurs éventuels qui pourraient s’avérer curieux derrière la porte close…

Allez faire un tour maintenant au cabinet pour passer à l’action et désencombrer la salle de bain!

Ressources: 

Étude scientifique: Can a toilet promote virus transmission? From a fluid dynamics perspective

Disturbing images reveal bacteria flying out of the toilet when you flush

Yes, Cleaning Products Can Expire—Here’s What That Really Means

Petit guide de conservation des produits cosmétiques

Quand faut-il vraiment jeter les produits dans notre pharmacie?

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

9 commentaires

    • Merci! J’ai beaucoup de plaisir à choisir la musique d’accompagnement et j’aime partager certaines découvertes.

  • Beaucoup de ménage à faire chez moi…je n’en veux plus en cadeau! Souvent j’en reçois en cadeau et je ne les utilise pas.

    • Rien ne vous oblige à garder des cadeaux et encore moins à les mettre en évidence. De fait, parfois, comme les gens voient plusieurs items semblables chez quelqu’un, il pense faire plaisir en en offrant d’autres, par exemples des chandelles.

      À une lectrice, je répondais dans un autre billet ceci: Un cadeau, peu importe de qui on le reçoit, devrait être libre de conditions. Malheureusement, on se met parfois soi-même des attentes. Alors il faut se poser des questions: quel sentiment m’empêche de m’en défaire? Pour certains, prendre une photo du cadeau en question amène une liberté et il est plus facile de s’en défaire (et une photo ça prend beaucoup moins de place dans notre vie!). Nos goûts, décors, besoins changent alors il est normal de se départir d’objets reçus en cadeau comme on le fait pour des vêtements.

  • Bravo pour votre système de rangement personnalisé! C’est très inspirant. L’exercice d’épuration ayant été fait dans mes salles de bain, je constate que j’ai encore quelques habitudes à installer. Chose certaine, je vais dorénavant fermer le couvercle du siège des toilettes avant de chasser l’eau souillée, espérant limiter les gouttes d’eau contaminée de se répandre dans la pièce. Horreur!

    • À bas le siège avant de chasser l’eau!

      C’est en effet plutôt traumatisant le fait que l’eau s’éclabousse sur une assez grande distance.

  • Merci beaucoup pour cet article Julie. Et la musique!! je l’ai écoutée deux fois. Je suis inspirée de faire la chambre de bain. En effet j’ai fait la salle à lavage la semaine passée et quelle belle émotion de calme ce geste m’a emporté.
    Sylvie xo

    • Parfois, un petit billet comme celui-ci donne le coup de pouce nécessaire pour se mettre en action. Nous espérons que la fiche “Inventaire de la salle de bain” (disponible dans le Centre de ressources) vous simplifiera la tâche de la salle de bain. Vous revivrez bientôt cette satisfaction d’entrer dans une pièce désencombrée comme votre salle de lavage. Et oui, cette musique est vraiment sereine!

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.