Désencombrer la salle de bain: être à son aise

D

Il vous arrive peut-être, assis confortablement sur le bol de toilette, de regarder autour de vous : cet endroit où vous entreposez, déposez ou empilez les produits de soins corporels et autres choses. Et si vous y portiez un regard nouveau afin de désencombrer la salle de bain?

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Celtic Water Music – Water Nymph

Poser un regard critique

Quels sont les produits autour du bain, du lavabo ou dans la douche qui servent vraiment au quotidien? Est-ce possible qu’un seul shampoing, un seul savon et un seul revitalisant suffisent à toute la famille? Quels sont les produits qui traînent et ne servent à personne? À quand remonte la dernière fois que vous avez allumé ou dépoussiéré les chandelles décoratives? À qui servent les huit brosses à dents alors que vous n’êtes que quatre à vous servir de cette salle de bain? Je l’admets : ce matin, mon mari m’a fait remarquer que j’employais une nouvelle brosse à dents (en bambou, j’adore!), mais qu’il y en avait déjà deux qui traînaient et n’avaient pas été jetées. Oups.

En épurant le tour du lavabo, du bain ou de la douche afin de n’avoir accès qu’aux produits utiles, votre espace sera plus aéré. Et les surplus? Serrez ceux qui n’ont pas été ouverts. Pour ce qui est des autres, sachez que la durée de vie de la plupart des produits de soins personnels est d’un an ou moins une fois le produit ouvert. La poubelle ou le recyclage en appellent sûrement quelques-uns! (Voir le billet Ménage dans les produits de soins personnels et de nettoyage pour réfléchir à l’accumulation de produits).

Stores beiges avec citation relative à désencombrer la salle de bain: Votre espace sera plus aéré en épurant le tour du lavabo, du bain ou de la douche afin de n’avoir accès qu’aux produits utilisés

Le cabinet pharmacie personnalisé

Puisqu’il y a quand même des produits qu’on ne partage pas, ou qui sont mieux dans une armoire, nous avons opté pour des bacs individuels et des bacs réservés, par exemple, aux médicaments. La photo ci-jointe vous montre le système comme établi chez nous. Si les bacs commencent à déborder, cela veut dire qu’il faut vérifier le contenu et ne garder que l’utile et l’essentiel. Finies les chicanes de traîneries avec ce système!

Intérieur d’un cabinet avec des bacs d’organisation identifiés sur les tablettes au-dessus d’une laveuse

Coin lavage

Si, comme nous, vos laveuse et sécheuse sont dans la salle de bain, vous savez que ces surfaces attirent les objets, la lecture, le linge à laver, le linge à plier, etc. Il faut se poser les mêmes questions que pour les autres surfaces de la salle de bain. Il est souhaitable de ne rien entreposer sur ces espaces pour le visuel bien sûr, mais aussi pour des raisons de propreté.

La propreté

La salle de bain est souvent l’un des plus petits espaces visités tous les jours par plusieurs personnes. En dégageant l’aspect visuel, ce lieu devient plus confortable. Une bonne part des microbes de nos habitations se retrouvent près des toilettes. Consultez le montage à ton humoristique ci-bas pour y voir un peu plus clair.

Un espace dégagé se nettoie plus facilement et sera plus accueillant pour vos visiteurs qui pourraient s’avérer curieux derrière la porte close…

Allez faire un tour maintenant au cabinet et posez-vous ces questions pour désencombrer la salle de bain!

Ressource : « 17 mauvaises habitudes qu’on a tous dans la salle de bain » 

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

7 commentaires

    • Merci! J’ai beaucoup de plaisir à choisir la musique d’accompagnement et j’aime partager certaines découvertes.

  • Beaucoup de ménage à faire chez moi…je n’en veux plus en cadeau! Souvent j’en reçois en cadeau et je ne les utilise pas.

    • Rien ne vous oblige à garder des cadeaux et encore moins à les mettre en évidence. De fait, parfois, comme les gens voient plusieurs items semblables chez quelqu’un, il pense faire plaisir en en offrant d’autres, par exemples des chandelles.

      À une lectrice, je répondais dans un autre billet ceci: Un cadeau, peu importe de qui on le reçoit, devrait être libre de conditions. Malheureusement, on se met parfois soi-même des attentes. Alors il faut se poser des questions: quel sentiment m’empêche de m’en défaire? Pour certains, prendre une photo du cadeau en question amène une liberté et il est plus facile de s’en défaire (et une photo ça prend beaucoup moins de place dans notre vie!). Nos goûts, décors, besoins changent alors il est normal de se départir d’objets reçus en cadeau comme on le fait pour des vêtements.

  • Bravo pour votre système de rangement personnalisé! C’est très inspirant. L’ exercice d’épuration ayant été fait dans mes salles de bain, je constate que j’ai encore quelques habitudes à installer. Chose certaine, je vais dorénavant fermer le couvercle du siège des toilettes avant de chasser l’eau souillée, espérant limiter les gouttes d’eau contaminée de se répandre dans la pièce. Horreur!

Avez-vous lu?