Désencombrer le coin jardin

Il fait beau. Les bourgeons sont apparus et même certaines feuilles. Les fleurs printanières s’ouvrent avec fierté. Et la terre nous offre son parfum corsé comme rappel que le potager nous attend d’ici quelques jours.

Voici donc une liste afin de commencer du bon pied et désencombrer le coin jardin, c’est-à-dire en examinant ce qui s’est accumulé dans le cabanon, dans le garage ou sur les tablettes de jardinage. 

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Bean par Orions Belte

Gants

Ils ont la particularité de se multiplier tout en se désagrégeant. Jetez ceux qui sont troués qui ne protégeront pas vos mains. Si ce n’est déjà fait, lavez-les. Et ne conservez que des paires avec une droite et une gauche, même de couleurs différentes!

Pots de fleurs

Tous ces petits pots dans lesquels venaient des fleurs et des plants servent-ils réellement? Si oui, examinez-les et ne gardez que ceux en bon état et qui serviront. Saviez-vous que la plupart des pépinières et centres de jardin les reprennent? Vous pouvez aussi les offrir gratuitement sur des groupes locaux de dons en ligne.

Jardinières

Avez-vous la manie d’ajouter à votre collection de jardinières de céramique, terre cuite ou autres matériaux pour assembler des agencements de fleurs à mettre sur la terrasse, sur le patio ou à l’entrée? Combien servent vraiment?

Personnellement, j’ai vite constaté, que des fleurs ou autres plantes en pot à l’extérieur, demande un arrosage régulier et volumineux. Donc, je les évite. Mais à l’occasion, j’en reçois en cadeau et je le soigne tout l’été et le contenant est donné par la suite. Pour désencombrer le coin jardin, faites comme notre voisine qui a mis les siens au bout du chemin: en quelques heures, les pots ont fait des heureux dans le voisinage.

Terreau, paillis, fumier, compost

Retrouvez-vous, chaque printemps, des fonds de sacs ou des piles de toutes sortes de produits à ajouter à votre potager et à vos plates-bandes? Cela arrive lorsqu’on oublie qu’on avait un tas dans le coin du terrain ou quelques sacs en surplus et qu’on va en acheter d’autres. Afin de désencombrer le coin jardin, assurez-vous de vous servir de votre plus vieux stock et évitez d’en accumuler. Ce n’est vraiment pas utile et ça ne sert habituellement qu’une fois par année. 

Tuteurs

Combien de sortes de tuteurs avez-vous? Que ce soit en métal, bambou, plastique, on dirait que les formes évoluent chaque saison. En avez-vous des plus récents que vous préférez pour vos tomates tout en ayant gardé les vieux tuteurs en forme de cône à trois anneaux? À force de les utiliser, certains se brisent et deviennent dangereux : à jeter. Si vous en avez une collection qui dort alors que les plantes poussent, c’est que vous en avez de trop; les groupes locaux Facebook de dons sont une bonne façon de trouver un jardinier qui pourrait en profiter.

Citation relative à désencombrer le coin jardin : Profitez du printemps pour désencombrer votre coin de jardinage et prévoir un plan d’entretien du jardin. Plate-bande d’hydrangées et de lilas.

Graines

Je confesse que j’ai trop souvent acheté de nouvelles graines sans vérifier ce qui me restait de l’an dernier. Or, la plupart des semences peuvent être plantées quelques années après leur acquisition initiale. Les résultats vont en diminuant avec le temps, d’où l’importance de noter la date d’achat sur les sacs de graines et d’entreposer les surplus au même endroit pour l’année suivante.

Outils de jardinage

Pour désencombrer le coin jardin, effectuez l’inventaire de vos outils de jardinage et soyez honnêtes : servent-ils? Les doublons sont-ils nécessaires? Un outil avec un manche mâchouillé par un chien peut certainement encore servir; ce n’est pas le cas lorsque le bout de la truelle est brisé.

Nettoyez les outils que vous gardez, idéalement à l’automne et quelques fois dans l’été. Vos cisailles peuvent-elles être affutées pour améliorer leur rendement comme les lames de la tondeuse? Les outils à moteurs devraient aussi être évalués: possédez-vous quelques tondeuses ou des taille-haies? Normalement, un seul devrait suffire. Pourquoi ne pas donner les autres à des gens qui pourraient les réparer ou s’en servir? À la limite, offrez-les pour le métal.

Plates-bandes

Êtes-vous devenu victime de votre enthousiasme passé? Si vous avez de nouvelles occupations ou des intérêts plus variés qu’avant, il est possible de réduire le nombre, la grandeur et la complexité des plates-bandes. Cela s’applique aussi au potager et aux jardinières. Lorsqu’on n’arrive plus à profiter de nos jardins fleuris où que l’on n’arrive plus à en garder le contrôle, peu importe la raison, c’est l’occasion d’évaluer le tout.

Quelques petites plates-bandes soignées procurent presque toujours plus de joie que de nombreuses étendues qui semblent laissées à l’abandon, car on n’arrive pas à tout maintenir. Si vous attendiez la permission de quelqu’un pour les réduire, nous vous la donnons.

Plan général d’entretien

Le printemps s’avère le moment idéal pour constater le travail à effectuer et pour mettre en place un plan pour l’entretien. Que ce soit à coup de quelques heures les fins de semaine, de 30 minutes à tous les jours ou de grandes journées à chaque mois, en prévoyant le temps nécessaire dans son calendrier, les tâches seront entreprises et ce sera moins frustrant qu’une énorme corvée épuisante. 

Plantes utiles, nuisibles et dangereuses

Prenez le temps de connaître les plantes sur votre terrain et de comprendre ce qu’elles apportent dans l’équilibre de votre jardin. Notez aussi celles qui envahissent ou présentent un danger pour les enfants et animaux de compagnie. Il y a plusieurs applis qui permettent d’identifier, avec son téléphone, les plantes et leurs propriétés.

Sur ce, je m’évade dans le jardin!

Ressources:

Parmi nos billets:

8 joies du jardinage

Le ménage du garage en 4 étapes

Et cette vidéo pour utiliser tout le fruit de votre récolte…

De notre chaîne YouTube : Julie qui annonce la vidéo D'épluchures à bon bouillon

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

2 commentaires

  • Merci pour vos excellentes recommandations! Enfin est venu le temps de jouer dehors. En ce moment, je me réveille le matin en pensant à ce que je vais faire comme travaux à l’extérieur. J’éprouve réellement beaucoup de joie à jardiner, Mais je tiens à ce que vous sachiez que vos formations sur le désencombrement ont même modifié ma façon d’organiser et placer mes plantes. Je tente maintenant de dégager plantes et arbustes afin de récupérer de l’espace. Pas nécessaire que tout se touche. Je recherche plutôt à réduire le nombre de spécimens et surtout à éliminer les plantes compliquées ou qui sont envahissantes. Moins de variétés, plus de planification = de meilleurs résultats et aussi moins de pertes. Il fut un temps où je me laissais trop aisément tenter en pépinière. Ce temps est révolu….et vous avez certainement contribué à modifier mon comportement!

    • Ah, que ces mots font plaisir à lire! Vous confirmez que le minimalisme devient une façon de vivre et qu’il teinte plusieurs aspects de nos vies, dont le jardinage. C’est le bonheur de cette inspiration que l’on ressent en lisant votre commentaire.

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.