Le ménage du garage en 4 étapes

L

Le changement de saison peut être une bonne occasion pour faire le ménage du garage. Voyons comment procéder en quatre étapes : choisir un objectif, désencombrer son garage, le nettoyer, et ranger ce que l’on conserve.  

En passant, vous reconnaîtrez probablement la musique suggérée, mais le début de la vidéo mérite d’être regardé. Cette musique pourrait également servir pour votre duel avec le désordre!

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible) : Il buono, il brutto, il cattivo d’Ennio Morricone par l’Orchestre symphonique national du Danemark et le Chœur de concert national du Danemark

Pourquoi désencombrer son garage?

Cela dépend de vos besoins. Voici quatre objectifs possibles : 

Y garer sa ou ses voitures 

Cela va de soi. C’est particulièrement utile si on vit dans une région avec des hivers et leur lot de froid, neige et pluie verglaçante. Chez nous, c’est notre premier but.

Y ranger des outils et équipements d’extérieur tels que tondeuse, pelles, souffleuse, et vélos

Si l’on bénéficie d’une entrée, et qu’on a peu d’espace dans la cour arrière pour une remise, la fonction la plus utilitaire du garage peut être d’y placer ses équipements saisonniers. C’est possiblement ce que l’on voit sur cette photo prise dans le sud de l’Ontario. 

Rue d’un quartier résidentiel avec des voitures devant tous les garages

On peut aussi envisager une solution hybride. Par exemple, accrocher les vélos au mur ou au plafond l’hiver pour pouvoir garer l’auto puis laisser cette dernière à l’extérieur l’été.

Les objets rangés doivent être accessibles pour justifier cet emploi du garage.

Bricoler ou se détendre

Plusieurs personnes se servent du garage comme une pièce additionnelle à leur maison. Certains y installent un établi et du rangement pour leurs outils, car ce peut être un bon lieu de travail. D’autres le transforment en salle d’exercices ou même en salle de séjour ouverte sur l’extérieur quand il fait beau.

Épargner du temps et de l’argent

Le garage peut servir d’espace de rangement, mais s’il est tellement encombré qu’on perd du temps à chercher des choses, ou pis qu’on dépense de l’argent car on n’a pas trouvé ce que l’on a déjà, on a un problème.

Oui, le garage peut servir à serrer des objets pour lesquels on n’a pas la place dans la maison ou que l’on n’utilise pas souvent. Par exemple, les bacs de recyclage, les décorations de Noël, les équipements de sports tels que raquettes et skis, un congélateur. Mais, il faut pouvoir y accéder facilement, savoir ce qui s’y trouve, et avoir une raison de les conserver. 

Le garage ne devrait pas devenir un espace de rangement par accident. Il faut garder en tête notre objectif.

Les défis de désencombrer son garage

Je ne suis pas expert dans le grand ménage du garage, car nous avons vécu bien des années sans en avoir un. Nous l’avons ajouté avec l’intention d’y mettre nos voitures et organisé de façon à pouvoir y placer ce qui était dans une remise. 

Quel que soit notre objectif, désencombrer son garage comporte la même approche de base que pour les autres pièces de la maison : séparer les objets en quatre piles selon si on veut les garder, vendre, donner ou jeter.

Vendre ou donner

La première idée qui vient en tête est la vente… de garage. Après l’avoir fait quelques fois, nous sommes arrivés à la conclusion que c’est beaucoup d’effort pour peu de revenus. On a donc plutôt privilégié un groupe local de vente sur Facebook. 

Mais si vous voulez organiser une telle activité, il faut vérifier si la municipalité exige un permis. 

Si vous avez oublié l’existence de certains objets, c’est qu’ils ne servent pas. Notre billet Où donner quoi peut vous fournir des idées pour les objets que vous choisissez de donner.

Jeter 

Il y a plusieurs possibilités selon l’ampleur et la nature de ce dont vous souhaitez vous débarrasser :

  • Mettre à la poubelle.
  • Louer (et faire livrer) un conteneur à déchets ou les conteneurs sous forme de sacs (par exemple, avec la marque de commerce Bagster) qui peuvent être ramassés, si ce service est offert chez vous.
  • Faire appel à un service de désencombrement à domicile (tel que 1-800-got-junk). On a utilisé ce service une fois pour des objets encombrants et c’était très efficace. Vous prenez rendez-vous et ils facturent selon l’espace que vos objets prennent dans le camion.
  • Aller au dépotoir. Il y a habituellement un coût, mais ça peut être très pratique.

Pour les produits toxiques : il faut s’informer auprès de sa municipalité sur la façon d’en disposer.

Autres défis

Le garage est un endroit où l’on risque, plus qu’ailleurs, de trouver des choses que l’on conserve « au cas où ». Il faut de la discipline pour être judicieux dans le choix de ce que l’on garde sans véritable nécessité.

Enfin, il y a parfois un défi additionnel : contrôler le temps passé à jouer avec tout ce qu’on y découvre.

Citation relative au ménage du garage: Le garage ne devrait pas devenir un espace de rangement par accident. Arrière-plan : pneus de voitures de course avec lignes jaune et rouge

Le lavage du garage

Il existe des sites qui donnent des conseils pour les problèmes spécifiques à éliminer tels qu’odeurs, taches d’huile, et moisissure. J’ai mis un lien ci-dessous, mais une recherche sur vos besoins peut être utile. 

Dans la catégorie « j’aurais aimé savoir ça à 20 ans », je découvre que les produits nettoyants ne sont pas efficaces sur toutes les surfaces (et peuvent même être contre-indiqués) et que certains matériaux, et certaines taches, demandent un produit spécifique.

Pour l’entretien régulier, j’arrose le plancher et je passe un grand « squeegee » (raclette de caoutchouc) pour aider au séchage.

Une place pour chaque objet

Après avoir nettoyé et désencombré, il s’agit de ranger ce qui reste. Quelques suggestions :

  • Systèmes pour accrocher les objets aux murs (relativement faciles à installer) et au plafond (un peu plus compliqués à installer).
  • Étagères en plastique robuste, faciles à assembler sans outils.
  • Armoires qui se verrouillent; important si vous avez des enfants et que vous rangez des produits toxiques ou des outils tranchants dans le garage.
mur intérieur d’un garage avec pelles et outils au mur
mur intérieur d’un garage avec vélos et outils au mur

Le ménage du garage se termine par une grande fierté du travail accompli et procure du bonheur tous les jours en répondant à nos besoins.

Ressources:

Le grand ménage du garage en 4 points

Dans un court sketch, le comédien Martin Drainville fait aussi le ménage de son garage.

Parmi nos billets:

Où donner quoi: liste d’endroits pratiques

Doit-on se sentir coupable de mettre des objets à la poubelle? Une réflexion sur les dépotoirs

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

6 commentaires

  • Le grand ménage du garage a été entrepris après le départ de notre fils dans sa propre maison. Il avait pris possession de ce lieu pour y pratiquer sa passion. Ce fut tout un exercice de désencombrer car je ne connaissais pas l’utilité d’une foule d’objets laissés en arrière, faute d’espace. L’exercice m’a pris plus d’un mois. Mais quelle satisfaction! À chaque fois que je revenais chez-nous, le premier contact que j’avais avec notre maison, était celui du garage. C’était là une véritable source de stress visuel de façon quotidienne. Aujourd’hui, tout a une place déterminée et il est devenu facile d’y conserver un ordre satisfaisant. L’investissement en temps et en argent pour des éléments d’organisation fait partie des bonnes décisions qu’on a prises pour notre espace de vie. On traite maintenant cette partie de notre maison comme les autres pièces qu’on entretient régulièrement. Ce n’est plus une tâche ardue et décourageante. Vous avez tellement raison de dire que le désencombrement du garage peut devenir une source de fierté. Joyeuses Pâques!

    • Merci Josée pour ce commentaire qui aidera certainement à motiver d’autres personnes à entreprendre ce ménage!

  • Je prends un grand plaisir à vous lire régulièrement, merci pour vos inspirations hebdomadaires! Ce billet nous servira particulièrement. Nous demeurons en condo et nous avons entreposé les articles que nous pensions importants de garder, huit ans passés, dans notre casier (grandeur d’un petit entrepôt) au sous-sol de l’édifice. Notre nouvelle vie en condo fait en sorte que les visites au casier sont très rares…pour aller chercher les valises pour le prochain voyage. Le casier est encombré! On ne sait plus ce qu’il contient! C’est le temps du ménage!

Avez-vous lu?