Durée de vie des casques: ne perdez pas la tête!

Mis à jour le 30 juillet 2021

Parfois, on a l’impression de jeter de l’argent par les fenêtres lorsque l’on se défait de certains objets coûteux à l’achat. Je vais droit au but : qu’en est-il vraiment de la durée de vie des casques?

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Invincible et immortel de Daniel Bélanger

Lors d’un congé de Noël, je me suis aventurée dans l’armoire de sports, question de vérifier si les patins des membres de la famille faisaient. La réponse étant oui, ouf, une dépense évitée.

Tant qu’à y être, j’ai profité des grands bras du plus vieux pour faire descendre les nombreux casques de la tablette près du plafond. S’ensuit le premier examen : est-ce que ça fait encore? Oui pour la plupart, mais non pour un.  

Durée de vie limitée

Dans un élan de générosité, j’ai décidé d’offrir le casque de ski à quelqu’un qui en aurait besoin. Je me lance donc sur Internet pour en estimer la valeur et tombe sur un avis parlant de la durée de vie d’un casque de ski. C’est 5 ans. Pas cinq ans à l’avoir porté, mais bien 5 ans à partir de la date de fabrication. Celui-ci avait plus de 10 ans. À la poubelle! Pas question de créer un faux sens de sécurité pour quelqu’un. 

Comme j’avais tout à coup un doute, je suis passée à une prochaine étape, soit la vérification en ligne de la durée de vie pour les autres casques touchant les sports que nous pratiquons. Eh bien, il s’avère que la durée de vie de tous les casques est un maximum de 5 ans à partir de la date de fabrication, ou plus courte si le casque a été échappé, a été dans un accident, est endommagé, etc. Ceci s’étend aux casques de vélo, d’équitation, de sports d’hiver, de hockey, de moto, même de sécurité!

Qu’en est-il de la détérioration des matériaux? Dans l’article « Votre casque a-t-il la tête dure? » (lien en fin du billet), le chercheur en génie chimique de l’Université Laval, Denis Rodrigue, explique « Pour les applications extérieures comme les casques de vélo, ils mettent une limite de cinq ans parce que les polymères actuels, surtout ceux qui sont à base de pétrole, sont dégradés par les rayons UV et par l’oxygène (…) Il faut quand même faire une distinction entre les polymères à base de pétrole [le plastique «classique»] et les nouveaux polymères qu’on appelle les biopolymères. Dans leur cas, c’est pratiquement l’inverse : ils vont être attaqués facilement par les bactéries parce qu’ils sont davantage faits de matière organique, comme du maïs ou de la patate, mais ils vont bien résister aux UV et à l’oxydation». L’article donne d’autres explications qui permettent de mieux comprendre l’effet des matériaux sur la durée de vie des casques.

Citation relative à durée de vie des casques: Qui veut prendre le risque qu'un membre de sa famille souffre d'un traumatisme crânien? Arrière-plan: casque de vélo devant une roue de vélo
Photo: Renato Pozaić

Entretien et entreposage

Voici quelques conseils d’entretien et d’entreposage afin de maximiser la durée de son casque. 

Comme les matériaux s’affaiblissent en étant exposés à la lumière, les casques devraient être entreposés dans un lieu sombre loin d’une source de chaleur. Il faut donc éviter la voiture ou un crochet près d’une fenêtre.

Un nettoyage à la main du casque avec de l’eau et un savon doux permet d’enlever les saletés et rafraîchir les sangles. Les coussinets se détachent du casque, se lavent sous l’eau savonneuse et sèchent à l’air. Un lien en fin d’article donne davantage d’explications et de conseils.

Une vérification visuelle régulière peut permettre de repérer certains dommages bien que la plupart ne soient pas visibles à l’œil nu.

Enfin, assurez-vous que votre casque ne soit pas arrosé de chasse-moustique ou autre produit chimique. Le plastique se détériorera; prenez-moi sur parole, car j’ai endommagé une montre en plastique de cette façon!

Vérification et action

Après ces leçons sur la durée de vie des casques et sur leur entreposage, je suis retournée craintive dans le placard de sports pour constater que plusieurs autres étaient périmés. Pas facile de jeter des casques qui ont coûté plus de 100$ chacun et qui semblent encore bons. Mais suis-je prête à prendre le risque qu’un membre de ma famille souffre d’un traumatisme crânien? 

Nous allons remplacer les casques nécessaires lorsque nous en aurons besoin, de sorte que le cycle de 5 ans recommence au prochain achat tout en prenant soin de vérifier les dates de fabrication. 

C’est une des surprises du nettoyage de fond d’armoire : se poser des questions sur ce qui est vraiment important pour nous. 

Et chez vous, trouverez-vous des casques périmés au fond du placard?

Lectures et vidéo d’intérêt sur la durée de vie des casques :

(Explication de la détérioration des matériaux) Votre casque a-t-il la tête dure?  

Comment entretenir un casque vélo enfant?

Vidéo sur la durée d’un casque de moto (avec explications qui s’appliquent aux autres casques)

Guide d’achat du casque d’équitation

Choisir un casque pour les sports d’hiver 

Casques de protection au travail 

Comment nettoyer son casque 

Vous pourriez également être intéressé par notre billet Faire de la place pour la santé sans tomber dans les pièges.


Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

4 commentaires

    • Merci Louise pour cet article intéressant en effet. J’en conclus qu’il vaut mieux porter un casque qui date que pas de casque puisqu’il y a des chances qu’il soit encore bon.

  • Merci pour les conseils. Je vais vérifier la date de fabrication de mon casque de vélo puisque je l’utilise fréquemment. C’est très important car personne souhaite avoir un traumatisme crânien.

    • C’est le genre de vérification facile à oublier. Tant mieux si notre billet a pu te servir de rappel et bonnes randonnées à vélo!

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.