Trousse d’accompagnement à l’hôpital

Ce n’est jamais plaisant d’aller à l’hôpital, que ce soit pour soi ou pour accompagner une personne. Les heures d’attente et le contexte sont épuisants. Voici donc des suggestions pour une trousse d’accompagnement à l’hôpital et quelques autres trucs pour réduire l’effet négatif sur votre niveau d’énergie.

La musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible) est par Hania Rani.

Ce n’est pas une trousse pour un séjour en chambre, mais plutôt pour vous soutenir si vous accompagnez un membre de la famille ou un ami avant une chirurgie, à l’urgence ou à un rendez-vous de consultation externe où l’attente pourrait être longue. Elle peut aussi vous être utile si c’est vous qui allez passer quelques heures à l’hôpital, par exemple pour une série de tests. 

Même si ce billet est plutôt maximaliste dans ses propos, il s’inscrit quand même dans un esprit de se ramener à l’essentiel – dans ce cas-ci, qu’il ne faut pas oublier de penser à soi pour pouvoir bien aider l’autre.

Température et habillement

C’est difficile d’anticiper la température de la pièce où vous serez, mais si vous êtes une personne que la chaleur dérange, portez des manches courtes (même en hiver) ou prévoyez pouvoir enlever des pelures. Si vous détestez avoir froid, faites le contraire; un châle ou une couverture mince pourra servir à l’un ou l’autre. 

Si possible, laissez votre manteau dans votre voiture pour ne pas vous en encombrer dans l’hôpital.

Alimentation

C’est l’aspect le plus souvent négligé d’une visite à l’hôpital, mais se nourrir peut avoir un grand impact sur notre humeur et sur notre niveau d’énergie. Apportez une bouteille d’eau et des collations (barres granolas, fruits séchés, chocolat pour un « boost », etc.). 

Vous pourrez probablement aller vous chercher quelque chose à la cafétéria ou un autre comptoir de l’établissement, mais, selon l’heure, ces services peuvent être fermés. Si vous êtes chanceux, il y aura alors des machines distributrices. Ou il se peut que vous ne puissiez pas aisément quitter votre ami ou membre de la famille. C’est pourquoi il est bon de prévoir des collations dans sa trousse d’accompagnement à l’hôpital.

N’oubliez pas le patient que vous accompagnez : prévoyez assez de collations pour en partager ou offrez-lui d’aller chercher une grignotine au comptoir de beignes. Sauf si la personne doit être à jeun! (Évidemment, dans ce cas, ne mangez pas en sa présence. Faites-le dans le corridor en allant aux toilettes.) Réservez quelque chose pour la personne que vous accompagnez; elle sera contente de terminer plus rapidement son jeûne!

Citation relative à la trousse d’accompagnement à l’hôpital : Il ne faut pas oublier de penser à soi pour pouvoir bien aider l’autre. Centre universitaire de santé McGill.

Notes

Apportez du papier et un stylo, ou votre téléphone, pour prendre des notes lors d’une rencontre avec le spécialiste ou chirurgien.

Sac

Rendu ici dans la lecture de ce billet, vous constatez que ce peut être utile d’avoir un petit sac à dos ou un grand sac à main pour votre trousse d’accompagnement.

Distraction

Si vous allez attendre, par exemple pendant que la personne est en chirurgie, apportez des choses pour vous changer les idées : de la lecture, du travail, un film téléchargé sur votre téléphone, etc. 

Porter des écouteurs pour écouter de la musique ou des balados est une bonne façon de réduire la tension causée par l’environnement; il y a maintenant souvent du Wi-Fi dans les hôpitaux. Soyez attentif cependant si quelqu’un doit appeler votre nom. 

Si vous anticipez une longue attente, apportez votre chargeur. 

Prendre de l’air

Si vous avez un moment où vous n’avez pas à être à un endroit précis, sortez prendre une bouffée d’air frais et vous dégourdir les jambes.

Urgences

Si vous avez quitté la maison d’urgence et n’avez pas eu le temps de préparer votre trousse d’accompagnement à l’hôpital, et que vous constatez que vous y serez longtemps, appelez quelqu’un (selon l’heure) pour qu’il vous apporte ces fournitures qui vous aideront à maintenir votre énergie.

Si vous avez d’autres trucs pour des visites à l’hôpital, ou d’autres situations pour lesquelles cette trousse d’accompagnement peut être utile, faites-nous-en part, s’il vous plaît, dans les commentaires.

Ressources:

Ce que j’aurais aimé avoir dans ma valise d’hôpital (Ce n’est pas directement relié au sujet, mais peut aussi être utile.)

Parmi nos billets:

Question d’attitude: réagir aux embûches de la vie 

Question d’habitude: plus de pensées positives

Reconnaître les aspects positifs d’une période difficile

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

8 commentaires

    • Et c’est le genre de musique que l’on pourrait mettre dans ses écouteurs pour se détendre pendant une attente à l’hôpital. Merci!

  • Bonjour Michel et Julie…J’apporte toujours avec moi, ma liste de médicaments et j’y ajoute quelques noms de personnes ( ainsi que leurs coordonnées) à rejoindre au cas que où la personne désigné au dossier serait non-disponible ou en voyage.
    Lorsque j’avais mon animal de compagnie j’ajoutais la mention qu’il serait seul à la maison ainsi que le nom de la personne qui pourrait aller le chercher. Eh! oui ma belle Lily est partie tout dernièrement au Paradis des chiens.

    • Merci Johanne pour ces excellents ajouts à notre billet. Nos condoléances pour Lily, une des vedettes de notre vidéo sur les animaux de compagnie.

  • Très bonnes et utiles suggestions qui rendront l’accompagnement à l’hôpital beaucoup moins fatiguant et stressant. Merci et félicitations pour tous ces bons conseils que vous transmettez de semaine en semaine.

  • Billet très utile car ça arrive souvent que l’on accompagne quelqu’un à l’hôpital …
    Merci pour vos chroniques de chaque semaine!

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.