Si jeunesse savait : 5 choix en finances personnelles

Il y a plusieurs années, nous avons planté une haie de jeunes cèdres qui nous donnent aujourd’hui une cour privée; Julie avait eu une bonne vision de l’avenir. À peu près au même moment, un voisin nous a offert deux jeunes épinettes que nous avons plantées près de la haie. Mais nous n’avions pas pensé qu’elles allaient grandir et jeter de l’ombre sur la haie… qui a besoin de beaucoup de soleil. Après une période difficile et un peu d’émondage, ce coin de la haie commence à reprendre vie. Jeunes, nos choix en finances personnelles auront également un impact, positif ou négatif, des années plus tard.

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Saturn par The Olympians 

J’aurais pu intituler ce billet Si jeunesse savait, vieillesse aurait.

En passant, l’expression originale « Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait » est une citation extraite d’un ouvrage de Henri Estienne publié en 1594 : Les prémices, ou le premier livre des proverbes épigrammatisés, ou des épigrammes proverbiales rangées en lieux communs

Si jeunesse savait… À notre défense, l’Internet n’existait pas à ce moment-là. Aujourd’hui ça prend 10 secondes pour voir qu’une haie de cèdres doit être en plein soleil.  

Les renseignements pour faire de bons choix en finances personnelles sont aussi abondants. Le défi n’est donc pas de trouver l’information, il est de se projeter dans l’avenir. 

Se projeter dans l’avenir

Des recherches par le professeur américain Hal Hershfield ont démontré que, très souvent, nous pensons à notre futur soi comme si c’était une autre personne sans se sentir connecté à l’individu que nous serons dans plusieurs années. Cette déconnexion fait en sorte que nous ne prenons pas toujours les meilleures décisions pour notre avenir.

Ces recherches ont surtout porté sur les choix en finances personnelles. Dans une expérience, M. Hershfield et des collègues ont pris des photos des participants, pour ensuite modifier celles de la moitié des participants en les vieillissant de façon numérique (cheveux gris, rides, etc.). Dans un environnement de réalité virtuelle, les participants se voyaient dans un miroir, soit à leur âge réel ou plus vieux. Ensuite, ils devaient allouer 1 000$ entre quatre options : acheter quelque chose pour un être cher, investir dans un fonds de retraite, planifier un événement amusant, ou mettre de l’argent dans un compte-chèques. Ceux qui s’étaient vus plus vieux ont mis dans le fonds de retraite une somme qui était presque le double de celle mise par les autres participants. 

Avec un autre groupe, les participants utilisaient un outil de planification financière sur un site web; leur photo, soit à l’âge réel ou vieillie, était également sur la page. Ceux qui se voyaient plus vieux planifiaient épargner 6,2% pour la retraite alors que c’était 4,4% pour les autres.

Mettre des photos d’étrangers âgés (comme dans des publicités pour l’épargne retraite) n’avait pas d’effet. C’était vraiment de se voir soi-même plus vieux qui avait un impact.

À la fin du billet, je vous montrerai mon essai à me voir plus vieux et comment vous pouvez aussi le faire.

Si jeunesse savait penser à la retraite

Plus tôt on épargne et que l’on fait fructifier son argent, plus on va en accumuler, et avec moins d’efforts, que si on commence plus tard.

Comme l’ont démontré les travaux du professeur Hershfield, même si ce bénéfice de l’intérêt composé est relativement bien connu, nombreux sont ceux qui ont de la difficulté à faire des choix en conséquence. Pour notre part, nous avons commencé tôt à épargner après notre mariage, mais c’était modeste, car nous avions toujours de « bonnes raisons » pour ne pas épargner plus. Même chose quand nos enfants sont nés : nous avons commencé à épargner pour leurs études, mais encore là, sans trop d’effort.

Heureusement, quand le gouvernement du Canada a créé une subvention au montant équivalent à l’épargne annuelle (avec limite), nous avions alors une motivation immédiate : nous ne voulions pas nous priver de cet argent gratuit.  

Mais même si les gouvernements encouragent l’épargne retraite par des reports d’impôt ou des comptes libres d’impôt, il est difficile de se projeter dans l’avenir. 

Comme l’explique notre billet sur l’indépendance financière, se faire un budget de retraite (et donc s’imaginer ce que l’on va faire à la retraite) peut aider à comprendre l’importance d’épargner.

Aujourd’hui, nous ne sommes pas à plaindre, mais si c’était à refaire, je suis certain que nous aurions pu remplacer certaines dépenses par une contribution à l’épargne et ainsi profiter davantage de l’intérêt composé.

Si jeunesse savait la durée de vie d’une voiture

La distance entre notre demeure et nos divers lieux de travail a fait que nos voitures, surtout celles obtenues de seconde main, rendaient l’âme mécanique avant de souffrir de corrosion.  

Cependant, les circonstances ont fait qu’aujourd’hui, une de nos voitures a 16 ans et « seulement » 200 000 kilomètres au compteur. Elle roule encore très bien, mais nous n’avions pas anticipé la garder aussi longtemps, et nous n’avons donc pas fait faire de traitement antirouille aussi souvent que nous l’aurions dû. C’est peut-être la corrosion qui aura raison d’elle. 

Dans le numéro de mars 2021 de la revue Protégez-vous, un article fournit des conseils afin de conserver une voiture jusqu’à 300 000 km et plus. Le premier critère est le choix du véhicule. Certaines marques ont plus de fiabilité pour durer longtemps. De plus, la marque et la grosseur du véhicule ont une influence sur les coûts d’entretien. Ensuite, il s’agit de bien faire ou faire faire tout l’entretien, la laver, etc. Comme le dit l’article, il faut la dorloter.

Jeunesse sait maintenant qu’une pandémie ce n’est pas qu’au cinéma

Connaissez-vous Vincent Fortin, alias PaMstou? Ce jeune Québécois de 15 ans a remporté 75 000 $US en gagnant une compétition du jeu vidéo Fortnite. À la question de ce qu’il allait faire avec ses gains, il a répondu « Je compte garder l’argent pour plus tard, on ne sait jamais de quoi l’avenir est fait. »  (source : Agence QMI)

Voilà un jeune qui a compris l’importance du fonds de réserve pour imprévus. La suggestion habituellement formulée par les conseillers financiers est de se doter d’un fonds équivalent à trois mois de dépenses. La pandémie a montré qu’il est possible de soudainement perdre son revenu.

Citation relative aux choix en finances personnelles : "Si jeunesse savait.." Le défi n’est pas de savoir, mais de se projeter dans l’avenir. Michel Gérin Petite marmotte à un passage à niveau.
Continuez à lire pour l’histoire de la marmotte

Si jeunesse savait être économe pour son mariage

Avec le déconfinement, les grandes listes d’invités au mariage redeviennent une possibilité. C’est dommage, car ce n’est pas nécessairement le meilleur choix en finances personnelles que de se payer une noce élaborée. Évidemment, cet argent pourrait servir à autre chose au début de sa vie de couple (réserve, fonds de retraite, éducation des enfants, maison, etc.).

En fait, ce n’est pas seulement du côté financier qu’il peut y avoir des problèmes. Dans une recherche auprès de plus de 3 000 Américains, deux économistes de l’université Emory (le lien vers l’étude est dans la liste des ressources) ont constaté que :

  • Le taux de divorce est plus bas chez les couples qui ont dépensé 1 000 $ ou moins pour le mariage. Par exemple, en comparaison aux couples qui ont dépensé entre 5 000 $ et 10 000 $, on constate chez les hommes ayant dépensé 1 000 $ ou moins, 50% moins de divorces; et chez les femmes qui ont dépensé 20 000 $ ou plus, un taux de divorce 1,6 fois plus élevé.
  • Aussi, le taux de divorce chez les hommes qui ont dépensé entre 2 000 $ et 4 000 $ pour la bague de fiançailles est 1,3 plus élevé que chez ceux ayant dépensé entre 500 $ et 2 000 $. 

Selon les chercheurs, une hypothèse pour ces résultats, en se basant sur d’autres recherches, est que le stress financier est un facteur pouvant mener au divorce.

Cela semble une hypothèse plausible. Une autre pourrait être que les fiancés n’ont pas assez parlé d’argent entre eux. Parler d’argent ce n’est pas seulement budgéter les centres de table, c’est aussi se projeter dans l’avenir. Où se voient-ils dans 10 ans, dans 30 ans? Une année sabbatique à deux? Une retraite jeune? Comment les dépenses de la noce s’inscrivent-elles dans la réalisation de ces objectifs? 

S’il y a une noce à l’horizon, je vous encourage à lire nos billets Combien dépenser pour son mariage? et La valise minimaliste (car l’étude ci-dessus a aussi conclu que ceux qui sont allés en lune de miel, quel qu’en fût le coût, avaient un taux de divorce plus bas).

Si jeunesse savait planter des arbres

Il y a probablement de nombreux avantages à se dire que l’on va peut-être demeurer longtemps dans notre résidence au lieu de présumer un déménagement dans un horizon rapproché.

Planter un jeune arbre semble plus ou moins utile si on se dit qu’on ne le verra pas à maturité. Mais dix ans plus tard, on va regretter de ne pas l’avoir planté. Et si l’on déménage, d’autres en profiteront. Bien sûr, ça vaut la peine de faire un peu de recherche avant pour choisir le bon arbre au bon endroit.

De façon plus générale, comme pour la voiture, il est bénéfique de faire l’entretien régulier de son logement et d’en prendre soin; on en sera récompensé en y demeurant longtemps ou au moment de sa vente (si on est propriétaire).

Un futur simple : se projeter dans l’avenir  

J’ai mis ci-dessous un lien vers une brève entrevue avec le professeur Hershfield. L’intervieweur lui demande si on devrait avoir une photo de soi vieilli dans sa maison pour se motiver à épargner et prendre soin de sa santé. Il répond que ça peut fonctionner à condition de la remarquer et de se rappeler que notre futur soi dépend de notre soi actuel.

Vous voulez l’essayer? Il existe de nombreuses applications pour téléphones intelligents, tablettes et ordinateurs qui permettent de se voir plus vieux. J’ai fait l’expérience avec Aging Booth; elle est très facile à utiliser. Voici le résultat (notez que l’application déforme un peu le visage dans les deux versions).

Michel à son âge actuel
2021
Michel vieilli de 30 ans de façon numérique
2051

Avez-vous d’autres choix en finances personnelles à ajouter à la liste ci-dessus?

Pour la petite histoire: 

Après que la jeune marmotte ait gentiment accepté de poser pour ce billet, je lui ai expliqué que prendre sa pause sur un passage à niveau n’était pas un très bon choix d’avenir. Je l’ai encouragée à se voir en grande marmotte dans un champ et je l’ai doucement poussée vers un futur plus simple.

Ressources:

You Make Better Decisions If You “See” Your Senior Self (Harvard Business Review) 

‘A Diamond is Forever’ and Other Fairy Tales: The Relationship between Wedding Expenses and Marriage Duration    

McSween, Pierre-Yves, Liberté 45, Guy Saint-Jean Éditeur, 2020

Parmi nos billets: Invincibilité financière

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

5 commentaires

  • Très intéressant et très utile ce billet, particulièrement pour les jeunes couples. Nous pouvons facilement penser à des erreurs d’ordre financier que nous avons faites dans les premières années de notre mariage,.. Continuez votre excellent travail. Même octogénaires, nous continuons à apprendre!

  • Je ne suis pas d’accord avec l’idée d’un petit mariage car pour moi c’était bien important un gros mariage et j’ai travaillé tout l’été pour me payer un mariage à mon goût; puisque nous venons de familles nombreuses (17 chez mon père et 20 chez ma mère) qui nous ont beaucoup reçus; je le voyais comme un gage précieux de notre engagement et ça fait 51 ans que nous sommes mariés; de plus, dans nos deux familles nombreuses, il n’y a presque pas de séparations car je crois que nous avions trop de témoins à nos mariages pour les décevoir. Comme famille, nous nous rencontrons souvent en grosse gang et c’est très plaisant. Chez mon mari, ils sont 11 enfants et 10 frères et soeurs tous mariés du côté de sa mère et 13 du côté de son père donc les calculs ne sont pas difficiles à faire que nous étions nombreux au mariage, au souper et on reçoit encore les gens pour le Réveillon et aussi le lendemain, Nos deux filles se sont mariées avec un gros mariage aussi (250 à 300 invités) et elles sont encore ensembles après 20 et 25 ans de mariages … on a fêté jusqu’à 4 ou 5 h du matin après la soirée puis j’ai reçu une 110 personnes pour le brunch et on avait 10 douzaines d’épis de blé d’Inde pour l’épluchettes en après-midi; certaines personnes sont reparties tard en soirée ou le lendemain. Tout un Pow-wow: on a chanté des chansons à répondre jusque tard en soirée aussi le lendemain des noces!
    Pour ma part, j’aimais mieux avoir des meubles moins chers et avoir un gros mariage!

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.