Besoin et désir

J’ai besoin de… Je veux… La distinction entre besoin et désir ne se présente pas toujours dans nos pensées et dans nos conversations. Pourtant, la différence est grande. Le besoin suppose une nécessité, l’essentiel pour soutenir le fonctionnement du corps alors que le désir sous-entend un état ou choix parfois alimenté par l’âme ou les sentiments. Bon, ma tentative de définition n’est pas très scientifique, mais en réalité, la confusion est entretenue par la société, souvent intentionnellement.  Les désirs sont nourris en les faisant passer pour des besoins.

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Mon amour par Idan Raichel

Besoins fictifs créés malgré nous

Les publicités nous martèlent avec des mots tels « must have », « ce dont vous avez besoin », « un incontournable » et parfois en riant presque ouvertement de nous, elles ajoutent « et vous ne le saviez même pas ». En semant la graine de la nécessité, les gourous du marketing espèrent allumer l’urgence d’agir, c’est-à-dire de dépenser et de céder aux désirs. Après tout, comme un besoin est essentiel, il y a moins de culpabilité de rattachée à des achats soi-disant indispensables.

Besoin ou désir de faire comme tout le monde?

C’est tout de même puissant la publicité appuyée de l’intelligence artificielle. Comment expliquer, lorsqu’un achat s’effectue en ligne, la tendance à se laisser influencer par les suggestions du style « Vous serez aussi intéressés par » ou « Les gens qui ont commandé X ont aussi acheté Y » ? Les images vous convainquent de la pertinence du 2e morceau dans votre vie. Et puis on cède parfois à la tentation. Cela vous est-il arrivé de trouver un vêtement ou une paire de souliers qui répondait à un certain besoin pour ensuite vous en procurer un deuxième dans une autre teinte? Si le premier achat se justifiait, qu’en est-il du 2e?

Sans mauvaise volonté, en parlant de notre magasinage, nous pouvons créer auprès des nôtres ce désir de paraître. Ce désir peut être perçu comme un besoin parce qu’il y a une grosse vente, parce que l’objet convoité est maintenant offert dans une couleur qui vous plaît particulièrement ou parce qu’un modèle plus actuel et plus puissant vient d’apparaître sur le marché. À retenir que nous risquons d’être également influencés par de tels propos dans notre entourage.

Besoins et désirs dans la façon de vivre

Il peut être facile de se laisser berner par nos désirs et de les prendre pour des besoins dans d’autres aspects de la vie : besoin perçu de gagner un gros salaire, un bon statut social, une vie sociale enviable, la belle maison et voiture au goût du jour. Plein d’indices dans la société nous incitent à vouloir toujours plus pour répondre à nos nouveaux désirs confondus avec les besoins réels. Pourtant, plus ne rime pas avec mieux. 

Citation relative à besoin et désir: Il est facile de se laisser berner par nos désirs et de les prendre pour des besoins. Arrière-plan: 2 pots à fleurs bleus sur un mur blanc avec affiche Piel Espanola au-dessus d'un soulier.

Prendre un pas de recul pour y penser

En prenant un moment pour réfléchir à ce qui motive nos désirs et ce que nous cherchons véritablement à vivre, ce sera peut-être plus facile de reconnaître les besoins fictifs comme des désirs ponctuels. Ce n’est pas simple d’identifier ce que l’on souhaite vivre et ce qui nous importe réellement. Cela demande de la réflexion, des efforts, des conversations courageuses avec soi et les gens de notre entourage. 

Ce temps d’arrêt, d’introspection et d’analyse sur sa vie par la suite orientera plus aisément les achats et les décisions avec une question de base : est-ce que cet achat me rapproche de mon objectif? Et si je m’en passais, quelles seraient les pires conséquences? Avec le questionnement, l’illusion du besoin, projeté par la société, risque de s’estomper.

Dans un monde idéal, nos achats et nos décisions seraient toujours bien alignés sur nos intentions. La vie nous a appris qu’il faut être indulgent envers soi-même et les autres. En prenant conscience de nos vrais besoins et en déterminant nos désirs pour ce qu’ils sont, il est possible d’agir en exerçant un contrôle… au lieu de laisser les annonceurs et les médias sociaux dicter comment devrait se vivre notre vie.

Pour poursuivre la lecture:

Besoin ou désir: posez-vous la question pour savoir ce que vous voulez vraiment

Parmi nos billets:

Intelligence artificielle et minimalisme

Minimalisme sans comparaison

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

2 commentaires

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.