Désencombrer la chambre à coucher: retrouver une oasis

D

Il vous est sûrement arrivé de rêver de tomber dans un lit douillet pour dormir d’un sommeil profond; ou peut-être avez-vous souhaité pouvoir vous retirer secrètement dans votre chambre afin de prendre une pause du brouhaha extérieur? On s’invite pour désencombrer la chambre à coucher. Ce billet s’adresse principalement aux adultes, mais les principes s’appliquent aussi aux enfants.

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible) : Vlatko Stefanovski & Miroslav Tadic – Ni Prela Gora Ni Tkala (Elle n’a pas traversé la montagne, elle n’a pas tissé)

Retrouver une oasis

La chambre à coucher devrait offrir un lieu paisible, calme et qui porte au sommeil et à l’intimité. Cet endroit devrait offrir un refuge contre les tempêtes qui éclatent dans le reste de votre vie. Comment y arriver? Voici des pistes qui contribuent à désencombrer la chambre et la rendre davantage reposante.

Pas de travail dans la salle de repos

Il est déconseillé de retrouver une aire de travail dans la chambre à coucher. Ni y ranger l’ordinateur, ni rien qui est relié au travail : pas de dossiers, pas de mallette, ni de lecture obligatoire. Ce sont ces rappels visuels que l’on veut éviter afin d’accéder au repos. Puis de façon réaliste, on se culpabilise beaucoup plus qu’on ne se motive en ayant du travail à faire dans la chambre à coucher alors, aussi bien l’enlever de là. Vous ne le chercherez pas.

Peu de distraction 

Il n’y a rien pour attirer notre attention comme des piles de choses accumulées ou projets à moitié commencés; ce sont des siphons de joie et de sommeil. Si le lit est couvert et laisse peu d’espace pour s’étendre, c’est un peu bête. De plus, c’est vilain d’avoir à se frayer un chemin pour se rendre du lit à la salle de bain la nuit.

Quand rien ne traîne, c’est reposant. Il est possible de tout avoir rangé dans la commode, l’armoire ou le placard. S’il n’y a plus de place, il y a peut-être un tri qui s’impose. Commencez à désencombrer la chambre par ce qui se trouve sur le lit ou le plancher. En ouvrant les yeux, vous verrez peut-être qu’il y a plein d’affaires qui n’ont vraiment pas leur place dans la chambre à coucher. En vous en servant comme entrepôt, vous mettez la qualité de votre sommeil en péril.

Citation relative à désencombrer la chambre: Lorsque la chambre à coucher sert à entreposer un peu de tout, le sommeil et l’intimité risquent d’en souffrir. Arrière-plan: lanterne ancienne qui éclaire.
Photo : Renato Pozaić

Peu / pas d’écrans, surtout pas de télé

Et là, le plus difficile : retirer les écrans de la chambre à coucher. Il est suggéré de ne pas consulter d’écrans au moins 30 minutes avant de se coucher pour dormir.

À commencer par la télévision. C’est comme si on invitait d’autres gens à être avec nous dans la chambre, ce qui n’est pas propice au calme, au sommeil ou à l’intimité (pour la plupart des gens, en tout cas!). Aussi, quand la télé est très accessible, son écoute devient plus habituelle qu’intentionnelle. C’est une bonne façon de perdre du temps qui devrait plutôt être passé à autre chose, comme le sommeil. S’il vous arrive de penser que vous manquez de sommeil, remettez sérieusement en cause la télévision dans la chambre.

L’idéal est de ne pas apporter l’ordinateur, la tablette ou le téléphone cellulaire dans la chambre à coucher. Là, j’admets que je n’y arrive pas. Cependant, comme première étape, il suffit de l’installer pour le charger ailleurs que dans la chambre. C’est mieux pour le sommeil et l’intimité. Ainsi, vous ne serez pas tenté de le consulter si vous ouvrez l’oeil pendant la nuit.

Plusieurs études récentes montrent les effets néfastes des écrans sur les enfants; il y a moins d’études par rapport aux adultes, particulièrement en français. Les ressources citées ici-bas peuvent cependant vous mener à différents écrits qui appuient les éléments discutés dans ce billet. Ce qui soulève le point des enfants et des animaux dans la chambre à coucher : là, nous éviterons de faire des recommandations puisqu’il y a trop de facteurs à considérer selon chaque situation.

Ce soir, on fait un effort : pas d’écran au moins 30 minutes avant le dodo! À vous de choisir comment combler ce temps retrouvé.

Pour poursuivre la réflexion:

Choix de vêtements: quantité, qualité et empreinte écologique

Respecter l’autre dans son cheminement

Ressources :

Attention, une télévision dans la chambre d’un enfant peut entraver son développement

Les médias numériques : la promotion d’une saine utilisation des écrans chez les enfants d’âge scolaire et les adolescents

Why a TV Does Not Belong in the Bedroom (contient des liens à différentes études)


Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

3 commentaires

  • Merci à vous deux pour les bons conseils, je dois dire que j’ai de la difficulté à ne pas regarder ma tablette avec le dodo car c’est le seul temps que j’ai durant la journée. Je vais essayer de suivre vos conseils!!!

  • Depuis la retraite, c’est en me réveillant que je regarde ma tablette, bien au chaud dans le confort de mon lit. Un vrai luxe. Excellents conseils.

    J’adore votre logo.

Avez-vous lu?