7 pistes pour désencombrer ses armoires et tiroirs de cuisine

7

Notre maison est généralement bien rangée. Il y a un endroit pour (presque) tous les objets. La vie est belle et organisée.

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Subconscious par Hauschka (du CD Salon des amateurs)

Désencombrer ses armoires et tiroirs

Mais à l’occasion, un événement, une lecture, un incident m’amène à questionner certains de nos avoirs. Cette fois-ci, ce fut deux déménagements dans la famille et la lecture de quelques réflexions de personnes qui allaient ou venaient de déménager. La question qui tue : si nous déménagions maintenant, qu’amènerions-nous avec nous et, par conséquent, qu’est-ce qu’on laisserait? Attardons-nous à la cuisine.

Avoir moins pour avoir plus

Adhérer à l’esprit minimaliste, c’est aller au-delà de bien organiser; c’est libérer son espace afin de laisser place à l’essentiel. En ayant moins de tout, on consacre moins de temps à l’entretien, au nettoyage, et à faire des choix d’outils, de plats, de nettoyants, et autres. 

Quelques questions à se poser dans la cuisine

1. Vaisselle et verrerie : Combien de tasses à café avons-nous vraiment de besoin? À dix tasses, deux adultes peuvent boire un café par jour pendant presque une semaine sans laver la vaisselle! Il y a de fortes chances que ce soit les mêmes tasses qui servent régulièrement alors que les autres se cachent dans le fond. Si certaines sont ébréchées ou fêlées, sachez que les bactéries s’y infiltrent et que vous devriez les jeter. Pourquoi ne pas en limiter le nombre à celles que vous aimez et qui servent? Je vous laisse transposer la même logique aux autres morceaux de vaisselle et à la verrerie.

2. Plats spécialisés: À quand remonte la dernière fois que vous avez fait des coquilles Saint-Jacques, des parfaits, ou des escargots? Si cela fait moins d’un an, avez-vous utilisé les plats conçus uniquement à cette fin? Voulez-vous vraiment garder des plats qui n’ont qu’une fonction plutôt rare? Et l’assiette à quiche? Le plat à soufflé?

3. Ustensiles (gadgets) et outils de cuisine : Avons-nous besoin d’un séparateur de jaunes d’œuf? D’un pèle orange ou maïs? Du truc qui enlève le cœur de pomme et la coupe en quartiers? Il y a de bonnes chances que nous pouvons faire ces mêmes actions tout aussi bien sans ces outils spécialisés. Prenez quelques minutes et videz vos tiroirs d’ustensiles et de gadgets. N’y remettez que ce qui sert vraiment depuis un an et ce qui permet d’effectuer facilement ce que vous ne pourriez pas faire autrement. Si vous n’êtes pas certain, mettez l’ustensile dans une boîte dans une armoire et si, après quelque temps, vous n’y avez pas touché, vous serez plus à l’aise de le donner.

4. Appareils électriques : Ceux-ci ont le malheur de prendre beaucoup d’espace, être lourds et parfois être carrément laids (aux yeux de certains). J’ajouterais que ces appareils sont souvent difficiles à bien nettoyer. Dans cette catégorie, qui change au gré de la mode, se retrouvent les appareils pour fabriquer ou cuire du pain, des gaufres, des paninis, des crêpes, des suçons gâteaux (pop cakes), des cupcakes… On peut y ajouter la mijoteuse, le robot culinaire, la friteuse, les mélangeurs de comptoir (stand mixer), le four grille-pain, le presse-agrumes, la machine à pâtes et quoi d’autre encore.

Ces appareils sont mieux rangés dans une armoire loin de la vue à moins de servir régulièrement, c’est-à-dire plusieurs fois par jour (voir le billet Désencombrer ses comptoirs de cuisine pour la discussion sur le grille-pain). Faites l’inventaire de ce qui vous a servi dans la dernière année et éliminez le reste : vous trouverez tellement d’espace!

Citation relative à désencombrer ses armoires et tiroirs: Si vous ne gardiez que ce qui vous a servi dans la dernière année, vous trouveriez tellement d’espace dans la cuisine! Arrière-plan: Malaxeur en face d’une figurine de Dr. Who.
Photo : Renato Pozaić

5. Casseroles : Vous avez compris le concept : ne gardez que les casseroles qui vous servent. Si vous n’avez pas fait de dinde depuis quelques années, pourquoi gardez-vous la rôtissoire? Et si vous l’empruntiez d’un voisin la fois que vous en avez besoin? Je m’en vais de ce pas retirer le pochoir du fond de l’armoire pour le donner.

6. Cadeaux que vous n’aimez plus (ou n’avez jamais aimés) : Même si vous les avez reçus en cadeau de noces, vous avez le droit de vous défaire de plats, ustensiles, vaisselle, argenterie et verrerie. Pourquoi tenez-vous à garder ces morceaux alors que vous avez depuis peut-être changé de conjoint et de maison? Un cadeau ne devrait pas être offert avec des conditions; ne vous en ajoutez pas vous-même. Il n’y a pratiquement aucune chance que vous ayez à rendre des comptes pour un cadeau reçu; et si par exception on vous posait la question, soyez raisonnablement honnête : il ne vous servait plus et vous avez pensé que quelqu’un d’autre pourrait en profiter. N’hésitez pas à les donner ou les vendre.

Enfin, je vous suggère, comme septième piste, une action immédiate qui allègera votre décor : dégagez la porte et idéalement aussi les côtés du frigo de tout ce que vous y avez apposé. Avoir cette grande surface dégagée est très reposant et encourageant pour continuer à désencombrer ses armoires et tiroirs.

Qui sait, cela ravivera peut-être votre goût de cuisiner!

Autres suggestions :

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

2 commentaires

  • J’ai fait du ménage aujourd’hui et je me suis inspirée de ces trucs. Merci de m’encourager à me débarrasser des choses dont je ne me sers plus.

    • Tant mieux si notre billet a pu servir d’inspiration! On finit presque toujours par trouver des choses qui ne servent plus en regardant avec intention.

Avez-vous lu?