Simplifier sa vie: un peu, beaucoup, à la folie

Mis à jour le 26 mars 2021

Une amie me disait : “Un blogue sur le minimalisme? Mais tu viens de faire rénover ta cuisine! Comment peux-tu parler de minimalisme?”

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Divenire par Ludovico Einaudi

Qui peut simplifier sa vie? 

Tout le monde peut simplifier sa vie. Chacun a des coins dans sa vie qui gagneraient à être allégés. Souvent, les gens pensent d’abord à simplifier en minimisant les possessions. D’autres considèrent que c’est leur horaire qui est trop chargé et que réduire le nombre et la fréquence de certains engagements simplifiera leur vie personnelle ou familiale. Certains examineront les relations entretenues ou les heures mises à travailler.

Il est possible de simplifier sa vie sur différents plans: les biens, le temps, le travail, les relations, etc. Le minimalisme c’est donc réduire le nombre de « choses » qui mangent notre temps, notre espace, notre quiétude, etc.

Progresser sur une échelle

Réduire de combien? À chacun de décider. Prenons l’exemple des biens.

Nous partons tous de quelque part sur une échelle allant de « accumulateur compulsif » (hoarder) à « sans possession ». C’est en progressant vers le « sans possession » afin de retrouver l’essentiel qu’on simplifie sa vie, petit à petit.

Le point visé sur l’échelle, soit le degré de minimalisme souhaité, ne sera pas le même pour chacun; il sera différent pour vous selon votre vécu qu’il le sera pour Michel et moi.

Dans notre cas, nous avons choisi de remettre en question nos avoirs, nos achats, notre travail et nos engagements. Nous approchons d’une vie que nous concevons comme minimaliste tout en ayant une maison, deux voitures et sûrement plus de meubles que nécessaire. 

Dans leur conception d’un futur plus simple, certains se départissent de plus de biens matériaux que nous l’avons fait alors que d’autres en gardent davantage. (Et il y a les rares exceptions qui visent ne plus rien posséder!) Le choix vous appartient. Il n’y a pas un modèle à suivre, mais plutôt des réflexions à avoir et des gestes à poser afin d’arriver à une vie satisfaisante.

Qui peut simplifier sa vie? Tout le monde le peut, à des degrés différents. - Julie Charland Arrière-plan: billes transparentes oranges, vertes et claires.
Photo: Renato Pozaić

Pas de modèle unique

La démarche se veut d’abord individuelle et peut se vivre, peu importe la volonté des autres personnes dans votre vie. Que votre conjoint ou conjointe boude votre enthousiasme ou que vos enfants semblent intentionnellement créer de l’encombrement dans votre demeure, il y a tout de même moyen de faire un bon bout de chemin. 

Et notre cuisine dans tout ça? On a tous besoin d’une cuisine, qu’elle soit modernisée ou non. Mais l’attention qu’on y porte influence beaucoup notre milieu de vie. Nous avons profité de nos rénovations pour nous départir de bien des choses et prendre de nouvelles habitudes. Nous avons depuis monté un programme pour accompagner les gens dans le désencombrement de leur cuisine

Explorer les bienfaits

Si vous êtes super occupé, plutôt fatigué, en manque d’argent ou en besoin de relations plus saines, nous vous encourageons à commencer et à poursuivre votre réflexion avec nous afin de considérer des changements qui pourront améliorer votre situation et alléger ce qui vous pèse.

Que vous cherchiez des trucs pour vous soutenir dans le désencombrement de certaines zones de votre demeure ou des pistes afin d’avancer dans votre cheminement vers le minimalisme, nos billets sauront vous stimuler et vous motiver.

Au-delà des bienfaits que vous ressentirez un peu, beaucoup ou à la folie en simplifiant votre vie, c’est la planète que vous aidez. En réduisant les déchets, en étant plus intentionnel dans vos achats, en choisissant de vivre plus simplement, votre empreinte écologique sera nécessairement amoindrie. C’est en soi une excellente motivation.

Et si vous êtes super organisé, au-dessus de vos affaires et que la vie est belle, mais que vous êtes en train de lire ceci, nous présumons que vous êtes aussi intéressé par de nouvelles idées… et peut-être aussi à partager vos trucs. 

C’est avec plaisir que nous vous informerons de nos récentes publications dès la parution afin que vous puissiez garder l’inspiration nécessaire pour simplifier votre vie un peu, beaucoup, à la folie.

Ressource: Les 10 étapes pour devenir minimaliste

Partagez ce billet!

6 commentaires

  • À chacun son type d’univers. Je suis de celle qui recherche l’harmonie dans son espace de vie. En vieillissant, mon besoin d’épuration est grandissant. J’ai besoin d’air…peut-être à cause de la ménopause qui me fait vivre des petites chaleurs. Comme je suis en cheminement, j’apprécie certainement tous les trucs qui peuvent m’accompagner dans mon évolution. Merci de cette initiative qui nous encourage à vivre des libérations.

  • Pour avoir complété le programme de désencombrement de la cuisine conçu par Julie et Michel, je peux vous affirmer ma très très grande satisfaction. Il y a longtemps que je voulais faire l’exercice mais le courage me manquait. La montagne me semblait très haute à escalader. Mais ce cours a transformé ma réalité en me fournissant les outils nécessaires pour réussir. Tout est pensé pour vous. L’accompagnement est constant et super motivant, Étapes par étapes, on finit par faire le tour. Fiches de progrès, rappels, rétroaction continue, interactions avec le groupe facebook, trucs, conseils pertinents…on a l’impressIon d’oeuvrer en gang…J’ai vraiment adoré mon expérience et je recommande ce cours à tous ceux et celles qui apprécient vivre dans un environnement dégagé, aéré, efficace et plus fonctionnel. J’ai gagné! Oui, j’ai gagné de l’espace, de la fonctionnalité, de la simplicité dans mon usage car tout ce qui est resté là a maintenant sa place et un rôle actif dans mon quotidien. Moins de choses = plus d’aisance = plus de liberté. Mon sentiment de fierté est indéniable en ce moment et je vous dois cette réussite. Merci à vous deux de nous guider dans ce choix d’être plus minimaliste….au niveau qui nous convient. Vous avez fait de moi une adepte!

    • Merci d’avoir pris le temps d’écrire cet élogieux commentaire. Nous sommes heureux que le programme Place à l’espace: la cuisine ait pu dépasser vos attentes et vous permettre d’avoir une cuisine dégagée et davantage fonctionnelle. C’est vrai que le groupe privé favorise l’engagement et motive les troupes. Nous offrirons le programme à nouveau. https://unfutursimple.ca/place-a-lespace-la-cuisine/ Merci d’y avoir participé si activement!

  • Bon matin Julie et Michel. C’est toujours un bonheur de vous lire sur le minimalisme et sur une panoplie de façons de simplifier sa vie. Vos propos sont toujours d’actualité et sont grandement appréciés. Même si les changements se font parfois lentement, vos billets portent à réflexion, ça mijote… Ainsi, petit à petit, des changements concrets s’effectuent, à un rythme qui est le nôtre, grâce à vos perles de sagesse. Merci et BRAVO!!! À la prochaine.

    • C’est encourageant de savoir que nos écrits font réfléchir et mènent à l’action pour nos lecteurs. Aller à son rythme permet de trouver plus aisément son degré de minimalisme. Merci pour ces beaux mots.

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.