10 idées antigaspi faciles

Vous aimeriez aider davantage la planète, mais pensez que c’est parfois beaucoup d’efforts pour faire une vraie différence? Pas avec nos 10 idées antigaspi faciles. Nous améliorons, comme vous, nos habitudes. L’idéal serait d’être zéro déchet, mais nous avons encore un bon bout de chemin à faire avant d’y arriver. Cependant, en gaspillant moins, nous réduisons considérablement notre lot d’ordures ménagères. 

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible): Ambre de Nils Frahm

Après réflexion, j’ai constaté que certaines de nos habitudes ne sont vraiment pas compliquées, ne demandent pas beaucoup d’effort et de fait, permettent des épargnes. La plupart ne nécessitent pas de nouvelles dépenses. Voici donc nos 10 idées antigaspi faciles, classées du super très faciles à encore très faciles, de façon subjective, bien sûr!

1. Mettre un pichet d’eau dans le frigo 

Lorsque l’eau du robinet est refroidie au frigo, elle perd presque toute odeur et goût qui pourraient vous désenchanter. De cette façon, vous éviterez l’achat de bouteilles d’eau et de systèmes de filtre qui nécessitent davantage d’espace et de ressources et qui engagent des dépenses récurrentes. Essayez pour voir. Vous serez étonnés de retrouver l’accès facile à l’eau potable du robinet. Rappelez-vous que c’est bien ça que vous buviez dans votre jeunesse.

2. Amener vos sacs à l’épicerie / refuser les sacs de plastique

La pratique est de plus en plus normalisée d’amener ses sacs pour faire les emplettes. Même pas besoin d’investissement! Reprenez ce que vous avez déjà. En gardant des sacs en permanence dans son sac à dos, son sac à main et dans la voiture, il n’y a plus de raison d’accepter des sacs.

3. Employer pots et contenants pour vos restants de nourriture

Placez les restants de nourritures dans des pots ou contenants lavables. De cette façon, vous évitez les pellicules et sacs en plastique. En prenant l’habitude de mettre ce qui reste au frigo ou de congeler dans des contenants d’une portion, vous aurez à la portée de la main des petits plats prêts pour les lunchs sans déchet. De plus, vous risquez moins de gaspiller de nourriture.

4. Réutiliser le papier et les sacs d’emballage 

Il est possible que vous le fassiez déjà sans même y penser! Réutiliser les papiers d’emballage et les sacs évite d’en produire davantage. Quand vous aurez épuisé votre lot, vous pourrez innover en vous servant d’autre chose pour emballer les cadeaux ou simplement faire autrement.

5. Arroser à l’eau de pluie

En arrosant à l’eau de pluie, on évite de gaspiller l’eau potable. Un baril fera l’affaire, mais avoir un robinet vers le bas et un couvercle moustiquaire sur le haut en facilitera l’utilisation et permettra d’éviter des accidents. Encore plus simple, laissez un seau ou un bac se remplir sur le balcon ou près du jardin. Selon vos ambitions, ce pourrait suffire pour les jardinières et les fleurs et arroser une partie du potager.

Parenthèse

Pour Noël, j’ai demandé en cadeau (et reçu!) une pince pour ramasser des déchets. Et ça m’a vraiment fait plaisir. J’admets que Michel s’en sert davantage puisqu’il en profite pour collecter des ordures lors de sa marche matinale avec Padou à la levée du jour. 

C’est frappant de constater qu’il y a encore des déchets dans les parcs, les fossés, le long de la route et que de nouveaux apparaissent d’une semaine à l’autre. On peut bien comprendre que le vent joue parfois de mauvais tours le jour du recyclage, mais le problème est d’abord humain. Pourtant, il ne faut pas trop d’effort pour se rendre à une poubelle ou à un bac de recyclage.

Bon, j’ai sorti le méchant. Fin de la parenthèse.

Revenons aux 10 idées antigaspi faciles. 

6. Se promener avec une bouteille d’eau réutilisable

Quand vous aurez trouvé celle que vous aimez, vous ne partirez plus sans elle, comme le font de plus en plus de gens. Vous aurez entre les mains votre eau, pourrez la remplir aisément et elle demeurera froide si elle est isolée. Vous éviterez ainsi l’achat de bouteilles d’eau en épicerie ou sur la route pour dépanner. Surtout, vous n’encouragerez pas des industries qui mettent en bouteilles l’eau du robinet de municipalités environnantes à grand profit. Et il y a peu de chance que vous la lanciez par la fenêtre et que de bons samaritains la ramassent avec les bouteilles d’eau en plastique que certains individus persistent à jeter dans la nature.

Citation relative à idées antigaspi: Quand vous aurez trouvé la bouteille d'eau que vous aimez, vous ne partirez plus sans elle. Arrière-plan: 4 bouteilles d’eau en contre-plongée au soleil avec verdure en arrière-plan.

7. Utiliser les linges à vaisselle au lieu d’essuie-tout jetables

Ici, il s’agit de se simplifier la vie et éviter des dépenses et des ressources inutiles. Des linges à vaisselle propres ramassent très bien tout dégât liquide et même solide. S’il le faut, on les rince rapidement à l’eau dans le lavabo pour enlever les « morceaux ». Nous avons pris l’habitude des linges à vaisselle pour les légumes et fruits lavés et pour essuyer les dégâts. Ils se lavent avec les vêtements sans problème. Vous pouvez toujours garder dans une armoire du papier essuie-tout pour ce qui serait plus désagréable à ramasser.

8. Partager les livres / journaux / revues

Que ce soit dans les petites bibliothèques de rue, sur des groupes de prêts et de dons sur Internet ou entre amis, le partage de lecture est gagnant! On évite des dépenses, on échange des idées, les documents servent plusieurs fois, on nourrit notre cerveau et celui des autres! Le concept de la bibliothèque était vraiment avant son temps côté écologique! Et si donner des livres était un bienfait?

9. Faire du bouillon de légumes ou de poulet maison

C’est tellement facile et exige à peu près rien de particulier sauf d’être à la maison quelques heures. En plus vous économiserez de l’argent! Voir notre vidéo pour le bouillon de légumes.

10. Composter à la maison ou avec la municipalité

Au lieu de mettre les restes végétaux aux poubelles, optez plutôt pour le compostage. Plusieurs municipalités et villes offrent ce service. Encore mieux, compostez à la maison; il faudra s’organiser, mais une fois fait, ce sont vos fleurs et légumes qui vous remercieront ainsi que le site d’enfouissement que vous délaissez!

Bien sûr, il y a plein d’autres possibilités pour s’approcher du zéro déchet et éviter le gaspillage de ressource. 

Lesquels de ces gestes sont déjà intégrés dans votre vie? Lequel sera votre prochain défi? Avez-vous d’autres idées antigaspi faciles?

Pour aller plus loin:

Le guide du zéro déchet

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

6 commentaires

  • Dans le frigo, j’ai toujours deux pichets d’eau du robinet, car de cette façon je suis certaine d’avoir de l’eau froide.

    • Quelle bonne idée de mettre deux pichets au frigo! Nous remplissons le nôtre (plutôt gros) après les repas mais il arrive qu’on oublie.

  • Une chose qu’on a commencé chez nous c’est d’avoir un pot en verre rempli de mouchoirs en tissu plutôt qu’une boîte de mouchoirs en papier. On en prend un au besoin, parfois il va direct au lavage après utilisation, parfois dans la poche pour usage multiple.

    • J’aime bien cette idée! C’est pratique d’utiliser les mouchoirs en tissu à la maison puisque le panier à linge sale est accessible. Il s’agit d’avoir un système en place et vous semblez en avoir trouvé un. Merci pour cette astuce écolo facile!

  • J’aime beaucoup l’idée de prendre une marche et de nettoyer notre environnement (utilisation de la pince). Une belle combinaison!

Avez-vous lu?

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Abonnez-vous
à l'infolettre

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.