Répondre aux inquiétudes planétaires par le minimalisme

R

Examinons quelques facettes des décisions inspirées du minimalisme, souvent quotidiennes, qui font une différence pour la planète.

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible) : Musique du film Le Petit Prince

Se vêtir 

Limiter ses achats de vêtements permet de réduire l’emballage, les produits chimiques utilisés en usine et l’exploitation des ressources naturelles.

Choisir des produits de qualité permet une plus grande durabilité, évite de les remplacer aussi souvent, et réduit les achats impulsifs.

Se déplacer 

Le minimalisme en transport par l’utilisation du transport en commun, du covoiturage ou du vélo a évidemment bien des avantages.

Si on simplifie notre vie en minimisant nos engagements quotidiens, on réduit aussi l’utilisation de la voiture et peut-être même notre vitesse. Une meilleure gestion des déplacements permet de réduire la consommation d’essence et même de reconsidérer la nécessité d’avoir une ou deux voitures.

Se loger 

Des maisons plus petites consomment moins de matériaux et d’énergie. Il existe aussi des options écologiques telles que toilette sèche et panneaux solaires.

Le Petit Prince avec citation relative aux inquiétudes planétaires: Les décisions inspirées par le minimalisme peuvent faire une différence pour la planète.
Photo : Renato Pozaić

Se nourrir 

Je ne crois pas que le minimalisme dans la cuisine veut dire manger moins (!), mais ce peut être de manger des produits locaux et en saison; cela occasionne moins de transport pour les aliments et par conséquent, de consommation d’énergie. 

Ce peut être aussi de cuisiner soi-même afin de réduire la consommation d’emballage (pensez à faire des biscuits plutôt que les acheter), et de produits transformés en épicerie ou en restaurant.

Le compostage permet de nourrir la terre et de réduire ce que l’on envoie aux sites d’enfouissement.

Jardiner permet d’éviter les pesticides et le transport de ces aliments.

Se divertir 

Profiter de la nature conscientise à la fragilité des écosystèmes et à la nécessité de la préservation.

Remplacer moins souvent ses écrans (téléphone, etc.) permet d’économiser son argent et les ressources naturelles. 


Il va sans dire qu’il ne suffira pas d’adopter des pratiques minimalistes pour répondre à toutes les inquiétudes planétaires, mais ces gestes peuvent certainement contribuer à changer nos habitudes et diminuer notre empreinte écologique.

Ressource : Vidéo 7 façons dont le minimalisme change le monde 

Parmi nos billets :

Choix de vêtements: quantité, qualité et empreinte écologique

Réduire le coût du logement, pour soi, pour tous

26 façons d’éviter le gaspillage de nourriture ou comment étirer son budget d’alimentation

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions, inscrivez-vous au bas de cette page ou sur la page Infolettre.

Partagez ce billet!

1 commentaire

Avez-vous lu?