Se sentir bien chez soi: Home Sweet Home

Petites cabanes d'oiseaux de plusieurs couleurs accrochées à des branches d'arbre en hiver.

Il y a en anglais une expression qui évoque l’idée de se sentir bien chez soi: Home Sweet Home. Mais un des éléments qui rend notre foyer « doux » peut aussi nuire à notre bien-être. En faisant un petit détour linguistique, voyons de quoi il s’agit.

Musique à écouter pendant ou après la lecture de ce billet (il se peut que l’écoute simultanée ne soit pas possible) : La valse des citrouilles par Gregory Charles

Home Sweet Home

Parce qu’on leur accorde un sens plus vaste que les définitions usuelles, il y a des mots ou des formules qui ne se traduisent pas aisément. Par exemple, l’expression « joie de vivre » est souvent employée telle quelle dans des textes anglophones à propos de cette joie de vivre des francophones.

Home Sweet Home écrit sur une maison bleue.

Prenons le mot anglais « home ». On peut le traduire par maison, chez-soi, demeure ou foyer. Mais ces mots-là n’ont pas tout à fait la portée de home, qui va au-delà de l’emplacement physique. Il comprend également le sentiment de bien-être que nous apporte notre logement.

« Home Sweet Home », qui exprime cette notion de se sentir bien chez soi, est aussi difficile à traduire… Maison douce maison ou foyer doux foyer reflètent mal l’originale. 

Fais comme chez toi

Pensons maintenant à l’expression anodine « fais comme chez toi » (make yourself at home). En réalité, c’est plutôt rare que l’on fasse vraiment comme chez soi quand on est en visite quelque part. 

Et si on employait plutôt le verbe être au lieu du verbe faire? Sois comme chez toi.

Pour certains, c’est possible; il suffit d’être avec des gens qu’ils aiment pour se sentir comme chez eux. En anglais, l’expression « home is where the heart is » exprime bien ce phénomène. Elle se traduit généralement, et de façon boiteuse, par « où le cœur aime, là est le foyer. » 

Pour d’autres personnes, ça prend des objets qui leur appartiennent pour se sentir comme chez eux.

C’est un des constats d’une étude de 2016 par les professeurs Joseph Ferrari, Catherine Roster et Peter Jurkat auprès de 1,400 Américains et Canadiens choisis parce qu’ils reconnaissaient d’emblée avoir un problème plus ou moins sérieux d’encombrement à la maison. 

Le côté obscur de la force

Nos meubles, bibelots, œuvres d’art, photos, livres, articles de cuisine, vêtements, coussins, jouets, outils, etc. contribuent à l’effet réparateur de notre domicile, à se sentir bien chez soi. 

Mais quand on accumule trop de ces objets, même si ce n’est pas de l’accumulation compulsive, l’effet contraire se produit. Notre nid ne nous apporte pas autant de bien-être qu’il le devrait.

À ce sujet, nous avons déjà écrit à propos d’un lien entre le stress et l’encombrement chez les femmes. 

Dans l’étude du professeur Ferrari, intitulée The Dark Side of Home: Assessing Possession ‘Clutter’ on Subjective Well-being, les chercheurs constatent que l’encombrement causé par l’accumulation d’objets peut nuire à la vie de tous les jours. 

Ils ont aussi observé que lorsque les choses prennent trop de place, au sens propre ou figuré, elles nuisent aux relations avec les autres. On passe moins de temps avec sa famille et ses amis, on a peur de recevoir des gens chez soi

Un nid dégagé contribue à se sentir bien chez soi. Plusieurs cabanes d’oiseaux accrochées à des branches d’arbre.

Comment retrouver de la lumière?

Voici quelques suggestions pour se sentir bien chez soi si les objets prennent un peu trop de place.

Porter un regard différent sur votre logement. Une façon de le faire est de photographier les pièces de votre demeure et examiner ces images. Une autre, inspirée de l’étude sur le stress est de vous filmer (avec votre téléphone) en train de faire une visite de votre maison (comme vous feriez pour un ami ou un acheteur).

Aller chercher un avis. Demandez à un ami ou un membre de votre famille des suggestions quant à ce qui pourrait sortir de votre foyer.

Désencombrer par étape. Désencombrer demande un effort mental et peut susciter de nombreuses émotions. Il ne faut donc pas essayer de tout faire d’un coup. Allez-y une pièce à la fois, ou même seulement une tablette ou un tiroir à la fois, sans vous presser. 

Désencombrer par court laps de temps.  Notre billet et l’infographie pour désencombrer 15 minutes à la fois peuvent être de bons guides pour démarrer. 

Se départir de collections? Elles peuvent prendre beaucoup de place. Le professeur Ferrari mentionne qu’il a lui-même une collection (des images de phares pour la navigation). Il propose les critères suivants pour conserver une collection: elle est gérable et son entretien continue de procurer un passe-temps sain et de la satisfaction personnelle. Autrement, jetez un coup d’œil sur notre billet à ce sujet.

Se faire guider. Nos formations en ligne vous aideront à retrouver le calme dans votre cuisine et la joie dans votre garde-robe.

Home Sweet Home. Logement gentil logement. Maison sucrée maison. Ce n’est pas aujourd’hui que l’on va créer une nouvelle expression! Mais c’est aujourd’hui que l’on peut prendre quelques minutes pour s’assurer de toujours se sentir bien chez soi.

Ressources:

Ta maison idéale assouvit tes besoins

Un résumé de The Dark Side of Home: Assessing Possession ‘Clutter’ on Subjective Well-being par les professeurs Joseph Ferrari, Catherine Roster et Peter Jurkat.  

Parmi nos billets:

Comment désencombrer sa maison

18 trucs pour désencombrer avec une maladie chronique

Et quelques autres billets d’inspiration minimaliste et linguistique : Haikus: immortaliser le présent en 17 syllabes, L’attrait des citations et La langue d’Un futur simple.

Pour rester à l’affût des nouvelles parutions et obtenir l’accès au Centre de ressources, abonnez-vous à notre infolettre.

Partagez ce billet!

2 commentaires

  • Pas évident la traduction de l’anglais au français…. Nous avons un coussin chez-nous sur lequel est écrit: « Home is not a place, it’s a feeling ». Voilà qui vient renchérir votre message et nous sommes bien d’accord!

    • Merci! En effet, ce coussin résume bien la portée du mot. Le défi est de s’assurer que ça demeure un « good feeling »!

Abonnez-vous à l’infolettre et…

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.

Abonnez-vous
à l'infolettre

Recevez l'infographie 15 minutes en mode débarras. Sablier.